Actualité »

Les protestations contre les interdictions de voyages à Cuba se multiplient aux États-Unis

Des représentants de l’extrême droite étasunienne comme Ileana Ros-Lehtinen, David Rivera et Mario Díaz-Balart lui-même, s’efforcent de faire annuler l’assouplissement des restrictions sur les voyages à Cuba.

Des représentants de l’extrême droite étasunienne comme Ileana Ros-Lehtinen, David Rivera et Mario Díaz-Balart lui-même, s’efforcent de faire annuler l’assouplissement des restrictions sur les voyages à Cuba.

Des milliers de lettres, de courriels et de faxes arrivent à la Maison-Blanche provenant d’organisations et de Cubains résidant aux Etats-Unis, demandant l’annulation d’une proposition contre les voyages à Cuba.

L’amendement a été présenté par le congressiste anti-cubain Mario Díaz-Balart au projet de loi d’Assignations de la Chambre des Représentants.

Bien que le Président Barack Obama et plusieurs membres influents au Congrès aient exprimé leur désaccord avec l’amendement, le problème n’a pas encore été résolu.

Cette proposition de Mario Díaz-Balart reprend les restrictions imposées par l’administration Bush qui ne permettait aux Cubains résidant aux Etats-Unis que de venir à Cuba tous les trois ans voir leurs proches et qui limitait les envois d’argent.

Par ailleurs, bien qu’en janvier 2011, Barack Obama ait assoupli certaines restrictions, il existe encore des interdictions d’accorder des licences pour des activités touristiques en vertu d’une loi votée en 2000.

Des représentants de l’extrême droite étasunienne comme Ileana Ros-Lehtinen, David Rivera et Mario Díaz-Balart lui-même, s’efforcent de faire annuler l’assouplissement des restrictions sur les voyages à Cuba. (Radio Havane Cuba)

 

Deja un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos necesarios están marcados *

*